Le Livret A offert aux lobbies après douze ans de bataille

Par
Examiné lundi 28 avril en conseil des ministres, le projet de loi dit de «modernisation de l'économie» prévoit une cascade de dispositions très libérales. L'une des plus symboliques est la remise en cause du monopole de la distribution du Livret A. Mediapart raconte l'histoire de plus de douze années de batailles menées par le puissant lobby des banques. Une histoire qui éclaire les politiques économiques menées par la gauche et par la droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Sortir de l'économie administrée. » Il faut au moins reconnaître ce mérite au projet de loi dit de « modernisation de l'économie » que la ministre des Finances, Christine Lagarde, a présenté, lundi 28 avril, en conseil des ministres : il ne cache pas son jeu. La philosophie de la réforme est clairement affichée : elle est très nettement libérale. Et sa méthode aussi : elle verra le jour au travers d'une rafale de mesures de déréglementation.