Enquêtes

  • Accusée à tort d’apologie du terrorisme, une salariée brisée se retourne contre son employeur

    France — Enquête

    Au lendemain de l’attentat de la basilique de Nice en 2020, l’école de commerce Excelia a porté plainte contre Saïda Garnier pour « apologie du terrorisme ». Si l’assistante administrative a depuis été blanchie, sa propre plainte pour « dénonciation calomnieuse », « adressée pour enquête au commissariat de La Rochelle », suit toujours son cours, selon le parquet. La Franco-Marocaine témoigne de son calvaire.

  • Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

    France — Enquête

    Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

  • Une conseillère de Christophe Béchu a nettoyé la page Wikipédia du ministre

    France — Enquête

    Depuis deux ans, une conseillère de l’actuel ministre de la transition écologique tente de modifier favorablement sa page Wikipédia, sans respecter les règles de la célèbre encyclopédie en ligne.

  • Des élèves de lycée pro ont dû travailler la nuit pour coudre les robes de Miss France

    France — Enquête

    Des élèves du lycée professionnel Octave-Feuillet ont travaillé jusqu’au bout de la nuit, plusieurs jours de suite, pour coudre les robes et chapeaux des Miss France à l’occasion du concours diffusé sur TF1 en décembre dernier. Alerté, le rectorat de Paris a dû intervenir. 

  • Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat

    Climat — Enquête

    Mediapart dévoile des témoignages et des documents internes au Haut Conseil pour le climat qui révèlent comment l’organisme indépendant a été repris en main par son nouveau directeur exécutif, proche de Macron et des milieux pro-industries. Les pans les plus critiques de son dernier rapport annuel ont été édulcorés voire supprimés.

  • Aux urgences, l’agonie ordinaire d’Achata, 79 ans, sacrifiée en salle d’attente

    Santé — Enquête

    Mediapart a enquêté sur la mort d’Achata Yahaya, survenue le 30 octobre dernier, après plus de 6 heures d’attente au Grand hôpital de l’Est francilien, des suites d’une détresse respiratoire. L’intervention tardive d’un médecin, alors qu’elle étouffait, n’a pas suffi à la sauver. L’établissement admet un « délai inhabituel » de prise en charge, dans un contexte de « forte tension ». « Il y a des décès qui sont étouffés », dénonce une représentante de la CGT.

  • En Guyane, révélations sur une machine à maltraiter les enfants amérindiens et noirs marrons

    Enfances — Enquête

    Pour accéder à l’école, des élèves des communes de l’intérieur sont confiés à des familles d’accueil sur le littoral, où les abus et négligences sont monnaie courante. Mis en place en 2005, ce système prolonge les violences éducatives perpétrées durant la colonisation. Alors que les institutions restent largement sourdes aux alertes, Mediapart a enquêté pendant plus d’un an.

  • Un haut fonctionnaire forçait des femmes à uriner devant lui : le ministère de la culture au tribunal

    Violences sexistes et sexuelles — Enquête

    Une audience a eu lieu ce vendredi devant le tribunal administratif de Paris pour examiner la responsabilité de l’État dans cette affaire hors norme. Les victimes accusent le ministère d’avoir protégé son agent et d’avoir ignoré de nombreuses alertes.

  • Pollution : l’usine brûle, l’État rassure

    Écosystèmes et pollution — Enquête

    À Grand-Couronne, au sud de Rouen, un grave incendie a dévasté un entrepôt stockant des produits toxiques, notamment pour Bolloré Logistics. La préfecture s’est empressée de nier les risques, en dépit des rapports d’expertises sur la dangerosité du sinistre.

  • En Gironde, un adjoint au maire démissionne à quelques jours de son procès pour agression sexuelle

    Violences sexistes et sexuelles — Enquête

    Élu à Talence, en Gironde, Patrick Duart sera jugé vendredi pour deux agressions sexuelles. Des faits qu’il conteste. Le conseil municipal semble tout découvrir de la procédure. Tout comme son parti, Les Républicains. 

  • Dans l’Eure, le soupçon de prise illégale d'intérêts plane sur Hervé Morin

    Transparence et probité — Enquête

    À la suite de deux signalements, le parquet d’Évreux a récemment ouvert une information judiciaire sur d’éventuelles infractions financières commises dans le cadre de la gestion de l’association Foyer du Grand Lieu. Hervé Morin, président de la région Normandie et ancien maire d’Épaignes, commune de résidence de la structure, pourrait être inquiété.

  • À Narbonne, la justice accorde la garde d’un enfant à son père mis en examen pour inceste

    Justice — Enquête

    Un juge de l’Aude vient d’accorder un droit de visite et d’hébergement au père de L., 8 ans, pourtant mis en examen pour agressions sexuelles sur l’enfant. Cette décision va à l’encontre des recommandations officielles en matière de lutte contre l’inceste. La mère, elle, n’a le droit de voir son fils que sous la surveillance des services sociaux.

  • Chantage à la sextape de Saint-Étienne : la caméra venait du cabinet du maire

    France — Enquête

    Qui a fourni le matériel ayant servi à filmer à son insu l’adjoint Gilles Artigues dans une chambre d’hôtel ? Après l’avoir formellement démenti auprès de Mediapart, une ancienne du cabinet du maire de Saint-Étienne a finalement admis en garde à vue avoir prêté la caméra.

  • Les folles économies de la famille Ciotti au détriment de la Sécurité sociale

    Transparence et probité — Enquête

    Depuis plus de 18 ans, la mère d’Éric Ciotti occupe une place dans un hôpital de la vallée de la Vésubie pourtant réservé à des soins de courte durée. Conséquence : la prise en charge est entièrement assumée par la Sécurité sociale, avec au moins 500 000 euros d’économies à la clé pour la famille Ciotti. Le nouveau patron des Républicains n’a pas répondu à nos questions.

  • Questions sur Maud Bregeon, la « députée EDF »

    Énergies — Enquête

    Cheffe de file de la majorité présidentielle sur le nucléaire, la nouvelle députée était salariée d’EDF jusqu’à son entrée au Parlement. Quand on a le pouvoir de voter la loi et de représenter la nation, où passe la ligne rouge entre biais professionnel, interférence, conflit d’intérêts et intérêt général ? 

  • 21 juin 1973 : quand l’extrême gauche écrasait le fascisme dans l’œuf

    1973, année charnière (6/12) — Enquête

    Le 21 juin 1973, à l’appel de la Ligue communiste, des milliers de manifestants casqués et armés prennent d’assaut un meeting raciste d’Ordre nouveau protégé par la police. Tournant dans l’histoire de l’extrême gauche de l’après-1968, cette manifestation reste un souvenir vivant de l’antifascisme et de son actualité.