Outre-mer: des territoires en route vers l’absurde

Par

« Pacte d’avenir », loi d’orientation économique ou d’« égalité réelle » : les programmes et les lois-cadres se succèdent dans l’outre-mer depuis des décennies. Sans influence notable sur l’environnement social de 2,7 millions de Français ultramarins. La faute à un modèle de développement périmé, qui ne semble pas près d’être remis en question.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Nos frères meurent, nous avons perdu beaucoup d’amis, chacun de nos jeunes sait faire un nœud pour se pendre et, vous… vous nous parlez de comités de pilotage qui n’existent pas ! » La ministre des outre-mer Ericka Bareigts, vertement interpellée par un jeune Guyanais désespéré par la politique française : la scène a un air de déjà-vu.