Mise en examen d'un suspect dans l'incendie mortel de Courchevel

Par
Un Algérien de 22 ans soupçonné d’être à l’origine de l'incendie qui a ravagé un bâtiment d’habitation le 20 janvier dernier à Courchevel, faisant deux morts et 17 blessés, a été mis en examen lundi, a annoncé le parquet de Chambéry.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LYON (Reuters) - Un Algérien de 22 ans soupçonné d’être à l’origine de l'incendie qui a ravagé un bâtiment d’habitation le 20 janvier dernier à Courchevel, faisant deux morts et 17 blessés, a été mis en examen lundi, a annoncé le parquet de Chambéry.