Dans l’ombre de l’aéroport de Roissy, des habitants dans la turbulence sanitaire et sociale

Par


À Villepinte et dans les communes dépendant de la plateforme logistique et aéroportuaire de Roissy, l’activité est encore souvent à l’arrêt. Durement touchés par l’épidémie de Covid-19, les habitants vivent le nouveau soubresaut d’une crise économique et sociale chronique. Ici aussi la solidarité locale joue les pare-feux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la sortie de la gare RER déserte, près du parc des expositions de Villepinte, au nord de la région parisienne, les rares passants ont presque tous une pochette cartonnée sous le bras, dont s’échappent des feuilles volantes. Des CV à déposer dans les boîtes aux lettres des nombreuses agences d’intérim, restées fermées depuis le 17 mars ou ne recevant que sur rendez-vous.