Procurations douteuses à Marseille: l’enquête se resserre sur un secteur gagné de justesse par la droite

Par Benoît Gilles (Marsactu)

L’enquête judiciaire sur les soupçons de procurations frauduleuses lors du scrutin municipal a franchi une nouvelle étape. Le maire LR du 6e secteur, fraîchement réélu, a été entendu par la police. Plusieurs de ses proches étaient mandataires pour le compte de résidents d’un Ehpad.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Julien Ravier, maire réélu dans les 11e et le 12e arrondissements, est l’un des rares survivants de la droite marseillaise. Mais cette victoire sur le fil face au Printemps marseillais dans ce secteur ne lui offre aucun répit. Ni sur le plan politique, où il est désormais très isolé, ni sur le plan judiciaire. L’enquête préliminaire se poursuit sur les soupçons de fraudes qui auraient permis au camp LR d’user de procurations sans respecter les règles en vigueur. Selon une information de l’AFP confirmée auprès de Marsactu par la procureure Dominique Laurens, la mairie de secteur a reçu la visite des enquêteurs de la police judiciaire mardi 30 juin au matin. « Une évolution classique de l’enquête », indique Dominique Laurens.