Deux anciens présidents du PSG renvoyés devant le tribunal

Les juges Renaud Van Ruymbeke et Françoise Desset ont signé, vendredi 30 octobre, l’ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel de l’affaire des transferts suspects du Paris Saint-Germain. Comparaîtront sur le banc des prévenus une dizaine d’agents de joueurs, deux anciens présidents du club parisien (Laurent Perpère et Francis Graille), mais aussi la société Nike France et le PSG, en tant que personnes morales. Dans leur ordonnance, dont Mediapart a pu prendre connaissance, les deux magistrats expliquent notamment que l’enquête «a révélé que lors des transferts de joueurs, des sommes importantes transitaient par des circuits off-shore sous couvert de fausses conventions établies avec certains agents de joueurs». «Des fonds conséquents ont été retirés en espèces mais l’information n’a pu en déterminer les bénéficiaires», regrettent les juges.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Sans la large victoire (4-1) obtenue dimanche 1er novembre à Sochaux, on aurait pu parler de série noire. Englué dans le “ventre mou” du classement de la Ligue 1, touché par la grippe A il y a dix jours, impliqué dans les graves incidents survenus à Marseille dimanche 25 octobre à la suite du report du match contre l'OM, le Paris Saint-Germain est en plus rattrapé par la justice...

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal