Les «gilets jaunes», révélateurs de l’échec de la méthode Macron

Par

Le mouvement des « gilets jaunes » a réussi à placer la question des inégalités, mais aussi celle des institutions, au cœur du débat public, révélant les failles des politiques conduites par Emmanuel Macron et le revers de son exercice vertical du pouvoir. À l’issue d’une nouvelle journée de mobilisation, l’exécutif a dénoncé les scènes de violence observées à Paris, le 1er décembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils voudraient éteindre la crise, mais ne parviennent même pas à la colmater. Depuis trois semaines, Emmanuel Macron et Édouard Philippe tentent par tous les moyens de reprendre la main sur le mouvement des « gilets jaunes ». En vain. Chaque argument, chaque contrefeu, chaque sortie politique se heurte au mur des colères protéiformes qui s’expriment actuellement dans la rue et n’en finissent plus de se propager.