Dans la lutte contre le VIH, « la PrEP a une efficacité supérieure au préservatif »

Le VIH progresse très légèrement en France en 2021. Mais cette hausse est en trompe-l’œil, car elle fait suite à une très forte baisse en 2020. Pour le docteur Michel Ohayon, directeur du centre de santé sexuelle 190 à Paris, le virus recule en France, notamment grâce à la PrEP, un traitement préventif de plus en plus prescrit.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, jeudi 1er décembre 2022, Santé publique France a communiqué les derniers chiffres des contaminations au VIH. En 2021, 5 013 personnes ont découvert leur séropositivité en France. Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), qu’ils soient gay ou bisexuels, sont toujours les plus touchés : leur nombre est estimé à 250 000 personnes en France, et ils représentent 44 % des nouvelles infections. Les personnes trans sont aussi très touchées (2 % des nouveaux cas).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal