Valls et Cambadélis invoquent « l'esprit du 11 janvier » pour serrer les rangs au PS

Par

Face aux cadres du PS, Manuel Valls et Jean-Christophe Cambadélis ont appelé dimanche à l'unité du parti. À deux mois des départementales, le moral des troupes est en hausse mais la crainte d'être laminé par le Front national demeure omniprésente.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour son premier discours de 2015 devant les rangs socialistes, Manuel Valls a rempli son contrat, celui de remobiliser les chefs locaux pour battre la campagne des départementales. Dans une salle qui lui était plutôt acquise, le Premier ministre a réaffirmé sa « loyauté » au Président à un moment « particulier qui ordonne d'élever le niveau de réponse ».