Emmanuel Macron s’auto-remanie pour soigner ses scarifications

Par

« Brillant », « positif », « requinqué », « séduisant »… Le journaliste de Télérama Samuel Gontier rend compte, avec son acidité sémiotique habituelle, d'un plateau réunissant, jeudi 31 janvier au soir, les éditorialistes de BFMTV, qui n’en finissaient pas de nous rassurer sur l’état de santé d’Emmanuel Macron, qui s’est dit « scarifié » lors d’un prétendu débat impromptu avec des journalistes, invités à l'écouter pérorer à l’Élysée…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C’était une réunion inédite aujourd’hui, annonce Thomas Misrachi. Emmanuel Macron a donné rendez-vous à des journalistes à l’Élysée. » Une réunion ? « Une sorte de petit débat dans les murs du palais. » L’heure est au débat. C’est l’heure de gloire, aussi, de BFMTV. Un de ses éditorialistes attitrés (de Paris Match et de C dans l’air) a connu l’insigne honneur d’être convoqué — pardon, reçu — par le président. « Bruno Jeudy qui faisait partie de ce petit groupe de journalistes à avoir été reçu à l’Elysée, pavoise Alain Marshall. Emmanuel Macron qui se dit scarifié après vingt mois de présidence. » Scarifié ? Mon Dieu ! Notre président s’est mutilé, il est blessé !