A Châteauroux, Mélenchon poursuit sa campagne à destination des indécis

Par

Le candidat de la France insoumise tenait meeting dimanche devant 3 000 personnes. Il a été question des déserts médicaux et du recul des services publics, dans un département directement touché par le sujet. Pour son directeur de campagne, l’objectif de ces trois dernières semaines est clair : « faire de la France indécise une France insoumise ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Châteauroux (Indre), envoyé spécial. - « Bonjour les insoumises, bonjour les insoumis, bonjour à tous les autres aussi, car vous êtes de plus en plus nombreux à venir. » En ouvrant le meeting de Jean-Luc Mélenchon dimanche 2 avril dans la salle M.A.CH 36 de Châteauroux, la présentatrice donne le ton. Devant 3 000 personnes selon les organisateurs – un chiffre « historique pour le département » –, le candidat de la France insoumise a pu mettre en pratique ses propos tenus le matin même dans Le Journal du dimanche : « Les indécis sont la clé du vote ; c’est eux que je veux convaincre ! »