En meeting, Macron sort les grosses ficelles

Le président-candidat a prononcé son seul grand discours de campagne d’avant premier tour, samedi 2 avril, à Nanterre. Appelant à « la mobilisation générale », il a déroulé son projet pendant deux heures, comme si rien ne s’était passé au cours des cinq dernières années.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Nanterre (Hauts-de-Seine).– Installés côte à côte dans le carré VIP, Jean-Pierre Raffarin et Manuel Valls entonnent la Marseillaise. Non loin de là, Barbara Pompili salue chaleureusement Renaud Muselier, tandis que la « reine des paparazzi » Mimi Marchand se faufile dans les travées. Le chauffeur de salle tente désespérément de lancer un clapping, puis une, deux, trois olas, avant de laisser tomber. La ministre Florence Parly s’empare du mégaphone : « Dans cette arène, on accueille en général les Rolling Stones, mais notre Rolling Stones à nous s’appelle Emmanuel Macron ! »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal