Dans les quartiers nord de Marseille, la doctorante insoumise contre le FN

Par

Dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône, Sarah Soilihi, porte-parole de La France insoumise pendant la présidentielle et ayant en partie grandi dans ces quartiers nord, espère remobiliser leur électorat populaire pour être au second tour aux législatives face au sénateur FN Stéphane Ravier. Sa campagne draine un vrai renouvellement militant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans sa permanence, attenante aux locaux de la CGT dans la rue commerçante de La Rose (13e arrondissement), Sarah Soilihi enchaîne les interviews. Bastamag, France Ô, Le Parisien, Télérama, Le Nouvel Obs, Le Monde et, donc, Mediapart, tous veulent rencontrer cette candidate de 24 ans, enfant des quartiers nord de Marseille, doctorante en droit et championne mondiale de kick-boxing, choisie par La France insoumise pour combattre le sénateur FN Stéphane Ravier dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône. Comme l’a dit Jean-Luc Mélenchon, « elle coche toutes les cases ».