Brexit: Londres porterait la responsabilité d'un départ sans accord, dit Macron

Par
Le futur gouvernement britannique devra convaincre les Européens par une nouvelle proposition, un "fait politique nouveau", s'il veut obtenir un délai supplémentaire de la date du Brexit au-delà du 31 octobre et il porterait la responsabilité d'un éventuel départ sans accord, a déclaré mardi Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Le futur gouvernement britannique devra convaincre les Européens par une nouvelle proposition, un "fait politique nouveau", s'il veut obtenir un délai supplémentaire de la date du Brexit au-delà du 31 octobre et il porterait la responsabilité d'un éventuel départ sans accord, a déclaré mardi Emmanuel Macron.