Le militant antifasciste Antonin Bernanos pourrait sortir de prison

Par

En détention provisoire depuis le 18 avril, après une bagarre avec des militants d’extrême droite, le militant antifasciste Antonin Bernanos pourrait être libéré. Ainsi en a décidé une juge parisienne. Jusque-là, ses proches dénonçaient une « politisation de la justice ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision est tombée vendredi 2 août. Et pour les proches d'Antonin Bernanos, c'est une heureuse surprise : pas de prolongation de sa détention provisoire au-delà du 17 août, a décidé une juge parisienne des libertés et de la détention.