L’impôt sur la fortune, casserole du président Macron

Par

Il pensait avoir franchi avec succès l’épreuve de la rentrée sociale, mais la patrouille le rattrape. Avec la réforme de l’impôt sur la fortune qui épargne les yachts, les jets ou les lingots, Emmanuel Macron est en passe de devenir, après Nicolas Sarkozy, le « président des riches ». 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les casseroles n’ont pas déferlé, mais le résultat est encore pire pour le gouvernement : il assure le concert à lui tout seul. Le bruit que font ses mesures en faveur des ultrariches est si puissant qu’il transforme Emmanuel Macron en batterie de cuisine. Casserole En Marche, tel pourrait être le titre de l’épisode qui s’ouvre, et qu’il tente de déminer en laissant filtrer la perspective d’une hausse des taxes pour les propriétaires de yachts, de bijoux, ou de lingots d’or.