Le Secours catholique milite pour un RSA sans condition ni sanction

Par

Reçue ce vendredi par le premier ministre avec d’autres acteurs de la solidarité, l’association défend un vrai revenu garanti pour tous les Français précaires. Aujourd’hui, le RSA est conditionné au respect de multiples démarches.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Contre l’air du temps, sans doute. Mais avec l’espoir résolu de convaincre, ou au moins de faire évoluer les termes du débat. Ce vendredi 2 octobre 2020, Véronique Fayet, présidente du Secours catholique, est reçue par le premier ministre Jean Castex, comme les autres représentants des grandes associations qui œuvrent pour l’insertion et le soutien des plus précaires. Sous le bras de la responsable associative, le tout récent rapport publié par le Secours catholique – et soutenu par ATD-Quart Monde, la fondation Abbé Pierre ou la Ligue des droits de l’homme – qu’elle espère bien mettre sous les yeux du premier ministre.