Une minute de silence pour Samuel Paty et beaucoup d’inquiétude dans les écoles

Par

Ce fut, lundi 2 novembre, une rentrée particulière. Dans toutes les écoles de France, un hommage a été rendu à Samuel Paty, le professeur d’histoire-géographie assassiné à Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre. Les revirements autour du déroulement de cette célébration ont été mal compris par une communauté éducative qui doit également faire face à la pandémie de Covid.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les rentrées scolaires version Covid continuent d’être tendues. Celle du jour n’a pas fait exception. En effet, les établissements scolaires ont dû composer avec la situation sanitaire et sécuritaire en organisant l’hommage à Samuel Paty, cet enseignant d’histoire-géographie assassiné le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour avoir montré des caricatures de Charlie Hebdo en classe.