Après le chaos à Paris, le gouvernement cherche la parade

Par
L'exécutif a exclu dimanche d'instaurer à ce stade l'état d'urgence au lendemain des violences survenues en marge de manifestations de "Gilets jaunes" d'une ampleur inédite depuis les émeutes dans les banlieues en 2005.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'exécutif a exclu dimanche d'instaurer à ce stade l'état d'urgence au lendemain des violences survenues en marge de manifestations de "Gilets jaunes" d'une ampleur inédite depuis les émeutes dans les banlieues en 2005.