5 décembre: LREM fragilisée face à «un sentiment général d’incompréhension»

Par

En vue de la grève du 5 décembre, la majorité continue de soutenir le projet de réforme des retraites, centrale dans le programme d’Emmanuel Macron. Mais face à l’ensemble des mobilisations sociales, et après un an de mobilisation des « gilets jaunes », des députés souhaitent que l’exécutif joue l’apaisement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marteler les éléments de langage et serrer les rangs face à la mobilisation sociale. La République en marche tente coûte que coûte de désamorcer la contestation contre la réforme des retraites, et plus largement contre la politique sociale du gouvernement, qui donnera lieu à un mouvement de grève le 5 décembre.