Lingots d’or: la maire de Puteaux mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

Par

Après 48 heures de garde à vue, la maire LR de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud a été mise en examen mercredi pour « blanchiment de fraude fiscale aggravée », cinq ans après les révélations de Mediapart sur le retrait de 102 lingots d’or de son compte caché au Luxembourg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud est enfin rattrapée par la justice dans l’affaire de ses lingots d’or. La maire Les Républicains de Puteaux (Hauts-de-Seine) a été mise en examen mercredi pour « blanchiment de fraude fiscale aggravée » commis « de façon habituelle et en bande organisée » et placée sous contrôle judiciaire, a indiqué à Mediapart une source judiciaire, confirmant une information du Parisien.