La PMA fait encore bugger la gauche

Par

En plein débat sur le mariage pour tous, Jean-Marc Ayrault a sèchement recadré sa ministre de la famille au sujet de la PMA pour les couples de femme. Un sujet sur lequel le gouvernement joue la montre et envoie des signaux contradictoires depuis des mois. Certains députés parlent déjà d'un « enterrement ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Samedi matin, la gauche, galvanisée par les tirades souvent inspirées de la ministre de la justice Christiane Taubira, avait voté dans l'euphorie le premier article du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. En cinq jours de débat, jamais la majorité n'avait été vraiment mise en difficulté par l'opposition. Jusqu'ici, tout se passait plutôt bien pour elle, face à une opposition motivée mais dont les arguments tournaient un peu en rond.