Au lendemain d'une nouvelle édition de la "Manif pour tous", le ministre de l'intérieur Manuel Valls l'a annoncé, rejoint quelques heures plus tard par Matignon : la procréation médicale assistée (PMA, également nommée AMP) ne figurera pas dans une éventuelle loi famille. Lundi après-midi, Matignon a même annoncé que ladite loi famille, qui devait passer en conseil des ministres en avril après les municipales, ne serait finalement pas examinée avant 2015. Une véritable reculade, qui met en difficulté la ministre de la famille, Dominique Bertinotti.