Mort de Wissam El-Yamni: histoire d'un fiasco judiciaire et d'une police intouchable

Cinq ans après la mort de Wissam El-Yamni, décédé à 30 ans après son interpellation par des policiers à Clermont-Ferrand, l'enquête s'achemine vers un non-lieu.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le 9 janvier 2012, Wissam El-Yamni, chauffeur routier clermontois de 30 ans, décédait après neuf jours de coma au CHU de Clermont-Ferrand. Il y avait été conduit inanimé par les policiers, après une interpellation houleuse dans la nuit du 1er janvier 2012.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal