Sibeth Ndiaye : "rien n'est arbitré" sur les retraites

Par
La nouvelle port-parole du gouvernement français n'a pas voulu confirmer mercredi que l'âge légal de départ à la retraite serait maintenu à 62 ans, ajoutant encore à la polémique qui a amené le Haut-commissaire à la réforme des retraites à mettre sa démission dans la balance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La nouvelle port-parole du gouvernement français n'a pas voulu confirmer mercredi que l'âge légal de départ à la retraite serait maintenu à 62 ans, ajoutant encore à la polémique qui a amené le Haut-commissaire à la réforme des retraites à mettre sa démission dans la balance.