Pascal Blanchard : «Le foot est un monde de vieux mecs blancs»

Par

Longtemps champion de l'intégration des minorités visibles, le foot français semble aujourd'hui mal à l'aise face à ses joueurs noirs et maghrébins. Pour l'historien Pascal Blanchard, ce paradoxe est le cruel reflet de décennies de déni de la diversité de ses athlètes. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Historien spécialiste de la question coloniale (co-auteur notamment de Zoos humains en 2002 et de la Fracture coloniale en 2005), Pascal Blanchard mène depuis la fin des années 1980 ses recherches au sein de l'Achac, un groupe de recherche indépendant sur la colonisation, l'immigration et le postcolonialisme. Il prépare notamment une exposition sur les zoos humains avec Lilian Thuram, qui sera présentée au musée du quai Branly à l'automne prochain. Il est aussi fan de foot, et auteur avec Morad Aït-Habbouche, d'une histoire des joueurs afro-antillais et ultramarins dans l'équipe de France: Des Noirs en couleur.