Bettencourt : la mise en examen de Sarkozy est régulière selon le parquet

Par

Le réquisitoire du parquet général de la cour d’appel de Bordeaux, que Mediapart a consulté, se prononce pour le rejet de toutes les demandes d’annulation déposées par Sarkozy, dont sa mise en examen. Les avocats de la défense demandent le dépaysement de l'instruction, et jouent la montre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mauvaise nouvelle pour Nicolas Sarkozy. Dans un réquisitoire de 19 pages, daté du 31 mai, dont Mediapart a pris connaissance, le parquet général près la cour d’appel de Bordeaux se prononce pour un rejet de la demande d’annulation de la mise en examen de l’ex-président, déposée le 24 avril par son avocat. Après avoir été renvoyée le 25 avril (ce qui était le but des demandes déposées la veille de l'audience), l’affaire doit être examinée jeudi 6 juin devant la chambre de l’instruction.