Manifestation de migrants à la halle Pajol

Un mois après plusieurs évacuations musclées dans le nord de Paris, des migrants érythréens et soudanais ont manifesté sur le parvis de la halle Pajol, jeudi 2 juillet. Ils ne veulent pas que l'État français les « oublie ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Un mois après la première intervention policière destinée à vider le parvis de la halle Pajol de ses occupants, les migrants soudanais et érythréens sont toujours là. Les matelas, les tentes et les tables de fortune sont toujours visibles aux abords de cette esplanade fraîchement rénovée du XVIIIe arrondissement de Paris.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal