Où en est le secteur bancaire dix ans après la crise?

Par

Entretien avec Christophe Nijdam, analyste indépendant et auteur, sur la situation des banques mondiales et françaises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On parle moins désormais du secteur bancaire. Au cœur de la tourmente lors de la crise des subprimes en 2007-2008, puis lors de la crise de la dette de la zone euro en 2010-2012, le secteur financier est depuis plus discret. A-t-on pour autant réglé tous les problèmes ? Ce n’est pas l’avis de Christophe Nijdam, analyste financier indépendant et ancien secrétaire général de l’ONG Finance Watch qui vient de publier, avec Jézabel Couppey-Soubeyran, un ouvrage didactique sur les banques et leur situation actuelle, Parlons banque en 30 questions, à la Documentation française. Pour lui, la situation du secteur reste fragile et il existe un risque de retour en arrière sur la phase modeste de régulation qui avait été engagée après la crise. Par ailleurs, le développement de l’endettement privé en France est un élément préoccupant. Christophe Nijdam revient sur la situation réelle du secteur et les dangers qui l’entourent encore.