Affaire Kohler: la police judiciaire multiplie les perquisitions

Des documents embarrassants ont été saisis en juin à la direction du Trésor et en août au Grand Port maritime du Havre et au ministère des transports, mettant à mal la défense d'Alexis Kohler.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte le lundi 4 juin par le Parquet national financier (lire notre article ici), dans le prolongement des révélations de Mediapart sur le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler et ses relations cachées avec le groupe de sa famille Mediterranean Shipping Company (MSC), la brigade de la répression de la délinquance économique de la préfecture de Paris, qui a été chargée de l’enquête, multiplie les perquisitions.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal