Handicap, vieillesse: la crainte de l’étranglement budgétaire

Par

Après l’hôpital, c’est au tour du secteur de l'accompagnement des personnes âgées ou handicapées de s'indigner du plan de financement de la sécurité sociale, présenté lundi 30 septembre par le gouvernement. Grand oublié, le secteur de l'aide à domicile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Synonyme « d’apathie », « d’indifférence », « de ridicule »… Décidément, il ne plaît pas à grand monde ce PLFSS 2019. Les fédérations et associations représentant les personnes âgées et handicapées se sont dites très « maltraitées » par le plan de financement de la sécurité sociale, présenté lundi 30 septembre, et dont Mediapart a déjà raconté les effets sur la santé ici et .