Sécurité sociale: l’austérité se poursuit dans la santé

Avec un objectif de croissance des dépenses d’assurance-maladie à 2,3 % en 2020, le gouvernement exigera encore 4,2 milliards d’euros d’économies dans le secteur de la santé.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La crise de l’hôpital et des urgences a marqué l’année, mais le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2020 – dévoilé ce lundi à la Commission des comptes de la sécurité sociale avant d’être présenté mercredi en Conseil des ministres puis au Parlement à partir du 20 octobre – confirme combien la sphère sociale est la grande – et presque unique avec le logement – source d’économies pour le gouvernement.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal