A Montpellier, le mouvement des gilets jaunes en quête d’un nouveau souffle

Par

Quelque six cents « gilets jaunes » ont convergé ce week-end à Montpellier pour la quatrième « Assemblée des assemblées ». À la veille de fêter son premier anniversaire, le mouvement cherche à se réinventer pour durer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien musée de l’Agropolis ressemble à une soucoupe volante fatiguée. La mairie de Montpellier n’ayant pas donné de salle, c’est dans ce grand squat que près de deux cents délégations de « gilets jaunes » se sont réunies du vendredi 1er au dimanche 3 novembre pour envisager les suites d’un mouvement qui va fêter son premier anniversaire dans quelques jours.