Suicide de Dinah, 14 ans : « On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »

Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Dinah. Née le 18 décembre 2006, morte le 5 octobre 2021. Elle aimait tellement la vie, mais on lui a fait croire que la vie ne l’aimait pas. Et maintenant ? » Comme une épitaphe, Samira Gonthier, la mère de Dinah, affiche cette phrase sur son compte Twitter créé juste après le suicide de sa fille de 14 ans. Elle poste parfois des photos de « son bébé », des articles relatant ce drame ou des mots qu’elle retrouve petit à petit : « Je t’aime et je t’aimerai, mère et fille pour la vie. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal