Pouria Amirshahi décide de quitter le Parti socialiste

Par

Au terme de trois ans d'opposition au sein du groupe PS à l'assemblée, le député jette l'éponge, quitte le PS et annonce qu'il ne se représentera pas en 2017. Mais qu'il continue à militer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a deux ans et demi, il appelait François Hollande à « emprunter un autre chemin ». Ce vendredi, c'est finalement lui qui prend une autre voie que le pouvoir socialiste. Dans un entretien au Monde, le député des Français de l'étranger de la circonscription “Afrique du Nord”, Pouria Amirshahi, explique qu'il « quitte le PS et le monde des partis en général, rhizomes d’un système institutionnel à bout de souffle ». À ses yeux, les partis en général « semblent ne pas pouvoir faire grand-chose quand ils ne sont pas carrément dans le renoncement ou la complicité ». Et le sien en particulier est jugé « sans ressorts, sans idées malgré de nombreuses bonnes volontés ». Le député entend ainsi dénoncer cette « caste de technocrates et de possédants de plus en plus puissants » qui influence le pouvoir et la direction de son parti, et estime que « c’est contre cela que la gauche et les authentiques républicains doivent lutter ».