François Durpaire: «La gauche ne parle pas à la nation»

Par

Historien et militant d'une République multiculturelle, François Durpaire dénonce l'incapacité de la gauche à penser le débat sur la laïcité et la place des minorités visibles. Il appelle à un «contre-discours national de gauche».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Durpaire est chercheur associé au Centre de recherche d'histoire nord-américaine (université Paris-I) et directeur de l'Institut des Diasporas noires francophones. Auteur de nombreux ouvrages dont Nos ancêtres ne sont pas les Gaulois (CNDP, Hachette éducation, 2002), et France blanche, colère noire (Odile Jacob), il est aussi un des initiateurs de l'Appel pour une République multiculturelle et postraciale, aux côtés de Lilian Thuram ou Rokhaya Diallo. Avec son mouvement Pluricitoyen, il veut peser dans le débat à gauche, en lançant dans les primaires un candidat: Aurélien Tricot, maire-adjoint de Poitiers et d'origine camerounaise. Entretien.