Les cellules dormantes existent aussi dans le cybermonde

Par
Les attaques informatiques n'ont pas toutes, loin s'en faut, un objectif destructeur immédiat et beaucoup s'apparentent à des cellules dormantes, ce qui ne les rend pas moins dangereuses, estime le patron de l'agence chargée en France de la prévention.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les attaques informatiques n'ont pas toutes, loin s'en faut, un objectif destructeur immédiat et beaucoup s'apparentent à des cellules dormantes, ce qui ne les rend pas moins dangereuses, estime le patron de l'agence chargée en France de la prévention.