Hélène Hardy, première femme transgenre dans la direction d’un parti français

Hélène Hardy est la première femme transgenre à accéder à la direction nationale d’un parti politique français. Elle est devenue conseillère fédérale d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Elle raconte à La Voix du Nord sa vie de femme transgenre, le grave retard médical, administratif et législatif de la France dans ce domaine.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Hélène Hardy est la première femme transgenre à accéder à la direction nationale d’un parti politique français. Elle est devenue conseillère fédérale d’Europe Ecologie Les Verts (EELV). Elle raconte à La Voix du Nord sa vie de femme transgenre, le rôle d’homme qu’elle a joué pendant 55 ans, le grave retard médical, administratif et législatif de la France dans ce domaine. Elle veut aujourd’hui se battre pour la reconnaissance des enfants transgenre. « Si on avait reconnu ma transidentité quand j’avais 5 ans, quelle aurait été ma vie ? », s'interroge-t-elle.

À lire dans la Voix du Nord.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale