Arthur Borriello: «La parenthèse du populisme de gauche est en train de se refermer»

Par

Pour le chercheur Arthur Borriello, la montée des populismes de gauche, en France et en Europe, doit faire face à la « résilience » de l’ancien monde politique. La fin d’une époque ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Forte baisse de Podemos à 10 %, débâcle de La France insoumise à 6,3 %, et, dans un autre registre, revers pour Mouvement Cinq Étoiles en Italie… La défaite des formations de gauche radicale et des mouvements antisystème aux élections européennes signifie-t-elle que le temps du « populisme de gauche » est révolu en Europe ?