Sarkozy en roue libre devant ses fans

Par

Nicolas Sarkozy est venu donner une représentation de son one-man-show, samedi, à la troisième édition de la fête de la Violette. Face à son fan club, il a repris ses classiques sur l'immigration et les « racines judéo-chrétiennes » de l'Europe. Tout en testant des saillies contre Alexis Tsipras.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher), de notre envoyée spéciale.– « Si vous saviez comme ça me fait plaisir de vous voir en vrai. […] Quand je suivais les précédentes fêtes de la Violette, je me disais : “Si je reviens, c’est eux que je veux voir en premier. Eux fidèles, eux courageux.” » Samedi 4 juillet, Nicolas Sarkozy n’a pas eu de mots assez flatteurs pour s’adresser aux centaines de militants réunis à la troisième édition du raout « champêtre » organisé par la Droite forte, mouvement droitier de LR (ex-UMP) qui, comme tous les courants du parti, ont disparu avec les nouveaux statuts.