Beaucaire: le maire FN dénonce le « coût » des élèves non-francophones

Par

Julien Sanchez a suscité de nombreuses réactions d'indignation après avoir fustigé le « coût » supposé « pour les contribuables » de l'accueil des enfants non-francophones dans les écoles de sa ville. Le maire a dénoncé un « traitement de faveur » et une « répercussion sur le niveau des enseignements ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le maire FN de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez, a suscité de nombreuses réactions d'indignation après avoir dénoncé un « traitement de faveur » qui serait, selon lui, accordé aux enfants allophones (ceux dont la langue maternelle n'est pas le français) accueillis dans les écoles de sa ville.