Une nouvelle affaire de harcèlement au Front national

Par

Une ancienne collaboratrice du groupe FN au Conseil régional d’Île-de-France accuse Axel Loustau, proche de Marine Le Pen, de menaces et de pressions répétées entre 2015 et 2016. Il s’agit d’une nouvelle affaire de harcèlement, après celle de la conseillère régionale Aurélie Cournet, à laquelle la direction du Front national refuse de réagir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Messages de menace, pressions, une cartouche de 9 mm déposée dans son sac à main : Le Monde raconte l’histoire d’une ancienne collaboratrice du groupe Front national au Conseil régional d’Île-de-France, harcelée pendant près de deux ans dans le silence de la direction de son parti. Entre 2015 et 2016, elle dit avoir subi des menaces répétées de la part d’Axel Loustau, conseiller régional et fidèle de Marine Le Pen.