Macron refuse toujours la primaire

Par

Dans un entretien au Journal du Dimanche, Emmanuel Macron revient sur le renoncement de François Hollande et répète qu'il n'ira pas à la primaire de la gauche.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Pour l'ancien ministre de l'économie du gouvernement Valls, le renoncement de François Hollande ne change rien : il n'ira pas à la primaire de la gauche, comme il l'explique dans Le Journal du Dimanche : « Vont probablement s’opposer [lors de la primaire – ndlr] un futur ex-premier ministre [Manuel Valls] et des ministres qu’il a exclus du gouvernement parce qu’ils ne partageaient pas sa vision. Et on veut nous faire croire que la primaire leur permettrait demain, si l’un d’entre eux devenait président de la République, de gouverner ensemble pendant cinq ans ? Soyons sérieux, cette primaire va juste scénariser un déchirement autour du bilan du quinquennat. »

L'intégralité de l'entretien est à lire ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous