Le gouvernement fait volte-face sur les carburants

Par
Le gouvernement a annoncé mardi la suspension de trois mesures fiscales qui devaient entrer en vigueur le 1er janvier, dont la hausse de la taxe carbone, une volte-face justifiée par la volonté d'éviter la répétition des graves violences commises samedi lors de la manifestation des "Gilets jaunes".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a annoncé mardi la suspension de trois mesures fiscales qui devaient entrer en vigueur le 1er janvier, dont la hausse de la taxe carbone, une volte-face justifiée par la volonté d'éviter la répétition des graves violences commises samedi lors de la manifestation des "Gilets jaunes".