À Bruxelles, la France œuvre en douce contre le climat

Par

Mediapart s’est procuré une « note des autorités françaises » qui veut rabaisser les ambitions du projet de directive européenne sur l’efficacité énergétique. Ce texte important doit rendre obligatoires les économies d’énergie à l’échelle européenne mais la France veut alléger les contraintes et seuils prévus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que le pays a perdu sa ministre de l’écologie depuis la nomination de Nathalie Kosciusko-Morizet comme porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy, les services de l’État n’ont pas pour autant perdu de vue les sujets environnementaux. Mais pas toujours au service de la protection de la nature. Mediapart s’est procuré une « note des autorités françaises » non datée, qui détaille la position française sur le projet de directive sur l’efficacité énergétique, actuellement en négociation à Bruxelles (à lire ci-dessous).