A Paris, manifestation, tensions, interpellations

Par et

Au moins 130 personnes ont été arrêtées ce mardi, notamment à l’occasion du cortège lycéen dans la matinée. Face à un dispositif policier impressionnant, la manifestation de l’après-midi s’est déroulée dans un calme relatif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouvelle journée d’étape dans la mobilisation contre la loi sur le travail ce mardi 5 avril, alors que le texte est arrivé devant la commission des affaires sociales de l’Assemblée et à la veille de la réception par les ministres de plusieurs représentants de la jeunesse. Selon la préfecture de police, entre 3 200 et 3 400 personnes ont défilé à Paris. Un chiffre qui serait en recul par rapport aux précédentes journées de mobilisation lycéenne et étudiante, mais qui paraît sous-estimé au vu du cortège. Le ministère de l’éducation annonce pour sa part 34 lycées bloqués en France, quand l’UNL, la principale organisation lycéenne, en comptait 150, dont une quarantaine en région parisienne.