L'allongement de la rétention à 90 jours adopté en commission

Par
Les députés français ont adopté jeudi en commission des Lois l'allongement de 45 à 90 jours de la durée maximale de la rétention administrative des étrangers, l'une des mesures les plus sensibles du projet de loi asile et immigration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les députés français ont adopté jeudi en commission des Lois l'allongement de 45 à 90 jours de la durée maximale de la rétention administrative des étrangers, l'une des mesures les plus sensibles du projet de loi asile et immigration.