La brigade financière enquête sur Sciences-Po Aix

Par et Jean-Marie Leforestier (Marsactu)

La procureure d’Aix-en-Provence a ouvert en avril 2015 une enquête préliminaire visant plusieurs irrégularités dans la gestion de l’Institut d’études politiques d'Aix-en-Provence, dont le directeur a dû démissionner en décembre 2014 à la suite d'une affaire de diplômes bradés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la Cour des comptes, dont le rapport provisoire vient d’être envoyé aux concernés, la justice s’intéresse à son tour à Sciences-Po Aix. Le parquet d’Aix-en-Provence a ouvert en avril 2015 une enquête préliminaire visant plusieurs irrégularités dans la gestion de l’Institut d’études politiques. Celles-ci ont été découvertes début décembre par l’administrateur provisoire, Didier Laussel, à son arrivée à la tête de l’établissement. « C’est une enquête assez large, qui touche notamment aux formations externalisées et à d’éventuels faux diplômes, que nous avons ouverte suite à vos articles, puis à une alerte de certains responsables de l’IEP », explique Dominique Moyal, la procureure de la République d’Aix-en-Provence.