Le sénateur Pastor désavoué va rembourser le Sénat

À la suite des révélations de Mediapart sur des notes de frais injustifiées, le questeur et sénateur PS Jean-Marc Pastor a dû annoncer, mardi 5 juillet, qu'il rembourserait le Sénat. Le président, Gérard Larcher, a confirmé que l'élu du Tarn avait diffusé un faux communiqué de soutien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce communiqué-là est un vrai. Mardi soir, en dix petites lignes publiées sur son site internet, la présidence du Sénat a infligé un désaveu cinglant au sénateur et questeur socialiste Jean-Marc Pastor, mis en cause par les récentes révélations de Mediapart. «Le président Larcher a rappelé (lors d'une réunion au sommet au Sénat, ndlr) les principes de déontologie en vigueur», est-il écrit.